Liens d'accessibilité

Plus de 500 jeunes secouristes formés à Bamako


Au total 528 jeunes de la commune V, à Torokoroboubou, ont été formés dans le cadre du réseau des secouristes volontaires, Bamako, 6 juin 2016 (VOA/Kassim Traore)

Au total 528 jeunes de la commune V, à Torokoroboubou, ont été formés dans le cadre du réseau des secouristes volontaires, Bamako, 6 juin 2016 (VOA/Kassim Traore)

La formation s’est déroulée dans le cadre de la mise en place d’un réseau communal des secouristes volontaires à travers le district de Bamako.

Au total 528 jeunes de la commune V, à Torokoroboubou, ont reçu des cartes leur permettant d’exercer comme secouristes au terme d’une formation administrée par la direction régionale de la protection civile de Bamako.

Ils ont été formés dans le cadre du réseau des secouristes volontaires avec pour but de renforcer la résilience à travers le volontariat et l’engagement citoyen.

Parmi eux, figure le président du conseil communal de la jeunesse de la commune V du district de Bamako Ibrahima Maïga.

C’est une formation qui a véritablement changé ma vie tout comme celle tous les jeunes qui y ont pris part… Nous avons étendu cette formation à d’autres couches comme les chauffeurs, les transporteurs, les karateka. Ce geste des premiers secours leur permet d’intervenir tant bien que mal à leur manière pour apporter aussi un soulagement aux gens qui seront dans le besoin, affirme Maïga.

Le directeur par intérim de la direction régionale de la protection civile de Bamako, Bakary Daou explique pour sa part que la formation est devenue impérieuse depuis les inondations qui avaient durement affecté Bamako le 28 aout 2013.

Depuis 28 aout 2013, il est apparu l’impérieuse nécessité d’associer la population aux actions de secours pour une meilleure efficacité de la mise en action de la chaine de secours et conformément surtout au nouveau concept de la sécurité humaine soutenu d’ailleurs par la réforme du secteur de la sécurité dans notre pays, soutient Bakary Daou.

L’ancien ministre de la jeunesse et des sports, Me Mamadou Gaoussou Diarra qui a parrainé cette formation de plus de 2 ans, a encouragé les jeunes à pratiquer ce qu’ils ont appris, en posant des gestes utiles pour que les pompiers n’arrivent pas trop tard.

La cérémonie s’est achevée par des démonstrations en soins de premiers secours et la remise des cartes aux 528 jeunes formés, cette carte leur permet d’intervenir partout en cas de besoin.

XS
SM
MD
LG