Liens d'accessibilité

Plus de 3.000 plaintes de demandeurs d'asile pour lenteur administrative en Allemagne


Une migrante somalienne Rahma Abukar Ali et son bébé Sofia à Gelsenkirchen, en Allemagne. (VOA/Abdulaziz-Osman)

Une migrante somalienne Rahma Abukar Ali et son bébé Sofia à Gelsenkirchen, en Allemagne. (VOA/Abdulaziz-Osman)

Plus de 3.000 demandeurs d'asile en Allemagne ont porté plainte contre les autorités pour la lenteur de l'examen de leur dossier.

Un total de 3.271 plaintes avaient été déposées à la fin mars, a indiqué l'Office fédéral des migrations et des réfugiés dans une réponse écrite à la question d'un député allemand, qu'a pu consulter l'AFP.

Un tiers des plaintes ont été portées devant les tribunaux de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (ouest), l'Etat régional le plus peuplé d'Allemagne, avec de grandes villes comme Cologne, Düsseldorf ou Dortmund.

De telles plaintes peuvent être jugées valides s'il est avéré que l'administration allemande n'a pas donné une réponse à une demande d'asile dans un temps défini.

En février le responsable de l'Office, Frank-Jürgen Weise, avait reconnu que l'administration allemande avait beaucoup de retard dans l'examen des demandes d'asile, après l'arrivée de plus d'un million de réfugiés dans le pays sur la seule année de 2015.

Entre 670.000 et 770.000 personnes arrivées en 2015 n'avaient alors toujours pas obtenu une décision définitive sur leur dossier.

Selon le ministère de l'Intérieur, à fin avril, l'examen d'une demande d'asile durait en moyenne 5,8 mois, contre 4,9 mois en août dernier.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG