Liens d'accessibilité

Plus de 20 morts lors d'une violente tempête en Ouganda


Les membres de l'unité maritime de la police de l'Ouganda participent aux efforts de secours après qu'un bateau transportant des réfugiés principalement congolais a chaviré dans le lac Albert sud-ouest de la capitale ougandaise, Kampala, 23 mars 2014.

Les membres de l'unité maritime de la police de l'Ouganda participent aux efforts de secours après qu'un bateau transportant des réfugiés principalement congolais a chaviré dans le lac Albert sud-ouest de la capitale ougandaise, Kampala, 23 mars 2014.

Vingt-quatre corps ont déjà été repêchés par la police qui continue les recherches sur le Lac Albert après une tempête violente qui s’y est abattu cette semaine.

Ce bilan pourrait s’alourdir, a annoncé la police.

"La police a travaillé avec la communauté locale et a repêché 24 corps", a dit le chef de la police locale, John Rutagira, ajoutant avoir reçu des informations selon lesquelles "beaucoup de gens manquent à l'appel".

La plupart des victimes sont des pêcheurs, mais il y avait aussi un bébé d'un an à bord d'un petit bateau qui s'est retourné pendant la tempête de mardi, dans la région de Buliisa, au nord-est de l'Ouganda, d'après le quotidien Monitor.

Près de 600 maisons, une école, un centre de santé et des églises ont été détruits ou endommagés par la tempête, a précisé M. Rutagira.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG