Liens d'accessibilité

11.000 euros saisis en vertu de la loi de confiscation aux migrants au Danemark


Des migrants tentent de s'enregistrer en Serbie, le 16 novembre 2015.

Des migrants tentent de s'enregistrer en Serbie, le 16 novembre 2015.

La police danoise a annoncé jeudi avoir saisi près de 11.000 euros en liquide en vertu de la très controversée loi lui permettant de saisir les biens de valeur des migrants entrant dans le pays.

"La police de Copenhague a saisi environ 79.600 couronnes (10.700 euros) chez cinq étrangers qui essayaient d'entrer au Danemark avec de faux documents d'identité", a écrit la police dans un communiqué.

Depuis son entrée en vigueur en février, c'est la première fois que la police recourt à cette loi.

Les cinq personnes, deux hommes et trois femmes entre 26 et 35 ans sont de nationalité iranienne. Elles ont été arrêtés mardi soir à l'aéroport de Copenhague et placés en garde-à-vue pour usage de faux.

Elles étaient en possession de plus de 129.000 couronnes.

La loi autorise la saisie d'argent liquide au-delà de 10.000 couronnes (1.340 euros) ou des objets valant plus que ce montant, elle a suscité de vives critiques à l'étranger, le Washington Post osant une comparaison avec les saisies de biens des juifs par l'Allemagne nazie.

Les cinq Iraniens ont demandé l'asile et le traitement de leur demande est en cours, a précisé la police.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG