Liens d'accessibilité

Plus de 100 islamistes tués, selon l’armée tchadienne


Des soldats de l'armée tchadienne

Des soldats de l'armée tchadienne

L’armée tchadienne affirme avoir perdu deux soldats dans l’offensive au cours de laquelle plus de 100 combattants islamistes ont été tués sur des îles du lac Tchad.

Un porte-parole militaire tchadien a annoncé vendredi que "117 terroristes" ont été tués. L’armée tchadienne s’est engagée dans cette offensive sans attendre la force régionale dont le commandant, le général nigérian, Iliya Abbah, a été installé, après sa nomination la veille.

"Nous allons mettre un terme à la menace (islamiste) très bientôt", a indiqué le général nigérian Iliya Abbah, le chef Force d'intervention conjointe multinationale (MNJTF) qui se sera constituée de 8.000 hommes.

Entre-temps, Boko Haram multiplié ces attaques autour du Lac Tchad dans tous les pays riverains.

Au moins 16 personnes sont mortes dans le nord-est du Nigeria dans de nouvelles tueries attribuées à Boko Haram dont une centaine de combattants, selon l'armée tchadienne, ont péri ces 15 derniers jours dans des combats sur le lac Tchad.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG