Liens d'accessibilité

Platini "doit payer" pour son "erreur", estime Maradona


Diego Maradona, Shuneh, Jordanie, 21 juin 2015

Diego Maradona, Shuneh, Jordanie, 21 juin 2015

Michel Platini, suspendu quatre ans de toute activité liée au football, "a fait une erreur" pour laquelle il "doit payer", a estimé la légende du football argentin Diego Maradona, jamais tendre avec son ex-rival sur le terrain, à Paris.

"Je ne vais pas en parler plus. Je n'aime pas tirer sur une ambulance. Il sait qu'il a fait une erreur, et celui qui fait une erreur, dans le football comme dans la vie, doit la payer", a déclaré Maradona, qui s'exprimait en marge d'une rencontre amicale rassemblant d'anciennes gloires du football, organisée par un horloger suisse à la veille de l'ouverture de l'Euro-2016 en France.

La justice interne de la Fifa a suspendu de toute activité liée au football Michel Platini pour le fameux paiement de 1,8 million d'euros reçu en 2011, sans contrat écrit, pour un travail de conseiller de Sepp Blatter (ex-président de la Fifa) achevé en 2002.

Suspendu 8 ans en première instance, Platini a vu cette peine réduite à six ans en appel interne à la Fifa, puis à quatre ans par le Tribunal arbitral du sport (TAS), plus haute juridiction sportive.

Dès le verdict du TAS connu le 9 mai, Platini a annoncé sa démission de la présidence de l'UEFA pour "poursuivre (son) combat devant les tribunaux suisses". L'instance européenne doit se réunir le 14 septembre à Athènes pour élire son successeur.

Emporté par l'affaire de corruption qui secoue depuis un an la Fifa, instance dirigeante du football mondial, Platini n'a pas été ménagé par Maradona, son ex-rival sur le terrain dans les années 1980, qui l'a régulièrement associé à son ex-mentor, le président démissionnaire Joseph Blatter au coeur du scandale.

En janvier, le capitaine de l'Argentine championne du monde 1986 s'était fait photographier vêtu d'un tee-shirt illustré d'un portrait mêlant Blatter et Platini surmonté de l'inscription "Two thieves" (Deux voleurs).

En septembre, Maradona avait accusé sur la radio française Europe 1 Blatter d'avoir "appris à voler à Platini".

Avec AFP

XS
SM
MD
LG