Liens d'accessibilité

Plafond de la dette: le Trésor américain redoute le pire


Le secrétaire au Trésor,Jacob Lew, a appelé le Congrès à relever le plafond de la dette

Le secrétaire au Trésor,Jacob Lew, a appelé le Congrès à relever le plafond de la dette

Le Trésor américain prédit des effets « catastrophiques » à travers le monde si le Congrès ne relève pas le plafond de la dette afin de permettre au pays de faire face à ses obligations financières.

Au moment où les Etats-Unis se rapprochent de leur plafond actuel de 16.700 milliards de dollars, le Trésor a sorti un rapport jeudi soulignant la calamité qui pourrait se produire s’il venait à manquer d'argent pour payer les factures du pays, y compris les intérêts sur la dette extérieure des États-Unis.

Pour sa part, le Fonds monétaire international (FMI) ne cache pas sa préoccupation. Sans un accord rapide sur une loi fiscale, les problèmes budgétaires des Etats-Unis pourraient faire contagion et affecter le reste du monde, a-t-il dit.

Le coût économique de la première fermeture de la fonction publique fédérale en 17 ans est stupéfiant. Selon une estimation, les pertes quotidiennes pour les entreprises, le tourisme et les salaires se chiffrent à 300 millions de dollars par jour - soit 1,6 milliards de dollars chaque semaine.
La patrone du FMI, Christine Lagarde, estime qu'il est urgent de relever le plafond de la dette

La patrone du FMI, Christine Lagarde, estime qu'il est urgent de relever le plafond de la dette


Mais c’est l’impasse possible sur le plafond de la dette des Etats-Unis qui inquiète le plus la directrice générale du FMI, Christine Lagarde.

« L'arrêt de gouvernement est une mauvaise chose en soi, mais échouer à relever le plafond de la dette serait bien pire et pourrait endommager très sérieusement non seulement l'économie américaine mais aussi l'ensemble de l'économie mondiale", a-t-elle dit.

Si les législateurs ne parviennent pas à un accord pour relever le plafond de la dette, le département du Trésor sera à court d'argent d'ici le 17 octobre, avec des conséquences désastreuses : les investisseurs perdraient confiance dans l'économie américaine, la valeur du dollar plongerait, les taux d'intérêt grimperaient en flèche et le chômage s’accentuerait.
XS
SM
MD
LG