Liens d'accessibilité

Paris indemnise les victimes américaines de la Shoah


Une prière en mémoire des victimes de l'holocauste à Potocari près de Srebrenica, au nord-est de Sarajevo, Bosnie-Herzegovine, 11 juillet 2015. (AP Photo/Marko Drobnjakovic)

Une prière en mémoire des victimes de l'holocauste à Potocari près de Srebrenica, au nord-est de Sarajevo, Bosnie-Herzegovine, 11 juillet 2015. (AP Photo/Marko Drobnjakovic)

Un montant de 60 millions de dollars sera versé pour dédommager les personnes déportées depuis la France, par train, vers les camps de la mort durant la Seconde Guerre mondiale.

Un montant de 60 millions de dollars sera versé pour dédommager les personnes déportées depuis la France, par train, vers les camps de la mort durant la Seconde Guerre mondiale.

"Le gouvernement des Etats-Unis d'Amérique en assurera la gestion et la répartition au bénéfice des personnes éligibles de nationalité américaine, israélienne, ou d'autres nationaux, ainsi qu'à leurs familles, qui n'avaient pas accès au régime d'indemnisation mis en place par la France", indique le communiqué conjoint du département d'Etat et du Quai d'Orsay.

Selon le ministère français des Affaires étrangères, "les Etats-Unis assureront (en contrepartie) à la France une tranquillité juridique durable concernant des plaintes aux Etats-Unis relatives à la Déportation durant l'Holocauste".

Réquisitionnée par le régime de l'Allemagne nazie, la Société française des chemins de fer avait transporté en train 76.000 Juifs à travers la France vers les camps d'extermination entre 1942 et 1944. Environ 3.000 d'entre eux ont survécu, selon le groupe ferroviaire.

Cette affaire avait failli priver la SNCF de contrats commerciaux aux Etats-Unis, via des contestations devant des tribunaux d'Etats américaines.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG