Liens d'accessibilité

Le Pakistan doit redoubler d'efforts contre les cellules terroristes


Le Pakistan doit sévir contre les repaires des terroristes, a dit Geoff Morrell

Le Pakistan doit sévir contre les repaires des terroristes, a dit Geoff Morrell

Néanmoins, ajoute le porte-parole du Pentagone Geoff Morrel, c’est au gouvernement pakistanais de déterminer les modalités de ces opérations.

Selon le porte-parole du Pentagone, il faut redoubler d’efforts contre les repaires de terroristes au Pakistan qui servent de refuges aux groupes tels que les talibans pakistanais, qui ont revendiqué l’attentat à la bombe manqué de Times Square à New York le 1er mai, même si ces déclarations restent à confirmer.

Geoff Morrel ajoute néanmoins que c’est au gouvernement pakistanais de déterminer les modalités de ces opérations. Certes, il faut faire davantage pour cibler les repaires des terroristes, mais Washington ne cherchera pas à faire pression sur Islamabad, a souligné le porte-parole du Pentagone.

Jusqu’à présent, l’armée pakistanaise a hésité à lancer trop d’opérations simultanées, préférant consolider ses gains avant de pénétrer dans de nouvelles régions le long de sa frontière avec l'Afghanistan. Tout comme d’autres responsables américains, M. Morrel a fait l’éloge du Pakistan, pour avoir reconnu au cours des dernières années que les groupes terroristes posaient un problème et pour s’y être attaqué.

« Des opérations répétées ont permis d’affaiblir leur leadership. Il y a eu clairement une perturbation des opérations qui étaient en préparation. Et donc ils font clairement des progrès réels et spectaculaires contre cet ennemi commun », a déclaré M. Morrell. Mis à part des opérations de l’armée pakistanaise, et les tentatives pour améliorer la gouvernance dans les régions tribales, les attaques de drones américains ont ciblé les leaders terroristes de la région.

Par ailleurs, le porte-parole du Pentagone s’est félicité des engagements pris par le gouvernement Pakistanais, qui a promis de coopérer dans l’enquête sur l’attentat manqué de Times Square. Selon les média, les enquêteurs pakistanais ont déjà interpellé plusieurs membres de la famille du terroriste présumé, Faisal Shahzad, et certains de ses associés.

Pour M. Morrell, une chose est claire : « L'incident de Times Square montre clairement que nous avons tous besoin de poursuivre nos opérations agressives ciblant les terroristes, où qu'ils résident », a estimé le porte-parole du Pentagone.

Samedi, le ministre pakistanais de l'Intérieur Rehman Malik a assuré que son pays va d'enquêter, à la demande des Etats-Unis, sur des liens éventuels entre Shahzad et des militants des zones tribales du nord-ouest du Pakistan.
Les autorités américaines pensent que Shahzad s'était rendu dans le Sud-Waziristan et avait rencontré des commandants taliban, dont Hakimullah Mehsud, qui avait menacé de lancer des attaques contre les États-Unis. Des soupçons qui restent à confirmer, a estimé M. Malik.

XS
SM
MD
LG