Liens d'accessibilité

Ouverture prochaine au Burkina du premier hôpital de réparation chirurgicale de l'excision


Le 1er hôpital de réparation chirurgicale de l’excision en Afrique occidentale sera ouvert aux victimes le 7 mars. La Première dame du Burkina Faso, Mme Chantal Compaoré, présidera la cérémonie, a annoncé l’ONG Clitoraid.
Une ancienne exciseuse, qui a renoncé à ce métier

Une ancienne exciseuse, qui a renoncé à ce métier


Cette ONG, basée aux Etats-Unis, précise que l’hôpital a été construit grâce à des dons et aux efforts de bénévoles du monde entier.

Selon une responsable de Clitoraid au Burkina, Abibata Sanon, l’hôpital sera en mesure d’offrir aux patientes une procédure chirurgicale réparatrice du clitoris mise au point par le Dr. Pierre Foldes en France. Elle sera offerte à titre gratuit, a ajouté Mme Sanon, en expliquant que certains frais, dont ceux de transport vers l’hôpital, resteront néanmoins à la charge des patientes.



Par ailleurs, Mme Sanon a salué l’engagement de Mme Compaoré dans la lutte contre les mutilations génitales féminines (MGF). Dans un communiqué, la directrice de la communication de Clitoraid, Nadine Gary, a pour sa part affirmé que « Bénéficier du soutien et de la présence de Chantal Compaoré le 7 mars sera une façon unique de célébrer cette ouverture ! Elle s'est toujours exprimée avec fermeté contre l'horreur des MSF, et nous serons honorés de sa présence », a-t-elle poursuivi.
XS
SM
MD
LG