Liens d'accessibilité

Ouverture des négociations entre Bamako et la rébellion touareg


La question de Kidal reste au coeur des préoccupations, à l'approche des élections

La question de Kidal reste au coeur des préoccupations, à l'approche des élections

Ouverture à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, des négociations entre le pouvoir malien et la rébellion touareg qui occupe toujours Kidal dans le nord du Mali. La médiation burkinabè a appelé à la cessation des hostilités entre l'armée malienne et les rebelles.

On s’interroge sur les modalités de la tenue de l’élection présidentielle à Kidal. Le scrutin est prévu le 28 juillet dans l’ensemble du Mali, et la communauté internationale – Etats-Unis et France en tête – souhaite ardemment ce vote.

Selon les média, le président burkinabé, Blaise Compaoré, médiateur pour l'Afrique de l'Ouest, a fait valoir qu’une trêve offrirait « les conditions de sécurité indispensables à la tenue d'élections libres et transparentes ».
XS
SM
MD
LG