Liens d'accessibilité

Ouverture des bureaux de vote pour de nouvelles primaires américaines


Une électrice prenant part aux primaires à Birmingham dans l’État de l'Alabama, mardi 1er mars 2016.

Une électrice prenant part aux primaires à Birmingham dans l’État de l'Alabama, mardi 1er mars 2016.

Les bureaux de vote ont ouvert mardi dans le Michigan pour de nouvelles élections primaires visant à départager les candidats à la Maison Blanche de chaque parti dans cet État du nord des États-Unis, bastion de l'industrie automobile américaine.

Cet Etat fournira le plus grand nombre de délégués aux partis démocrate et républicain parmi les quatre Etats consultés le même jour.

Il s'agira pour les électeurs de valider ou freiner l'hégémonie de Donald Trump côté républicain, tandis que la démocrate Hillary Clinton s'attendait à accroître son avance sur Bernie Sanders.

Des primaires sont également organisées dans le sud, au Mississippi.

Les partis républicains de l'Idaho et d'Hawaï organisent également des consultations.

Au total, 150 délégués républicains (sur 1.237 requis pour décrocher l'investiture) et 166 démocrates (sur 4.763) seront attribués ce mardi, dont 59 délégués républicains et 147 délégués démocrates dans le seul Michigan.

Donald Trump fait la course en tête dans le Michigan, selon un récent sondage de l'Université Monmouth, avec 36% des intentions de vote contre 23% pour Ted Cruz, même si John Kasich, gouverneur de l'Ohio voisin, laboure le terrain et espère créer la surprise.

Dans le Mississippi, aucune enquête récente n'existe, mais en février le milliardaire dominait très largement ses rivaux.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG