Liens d'accessibilité

Ouverture à Béni du procès des assassins présumés du colonel Ndala


Le véhicule calciné du colonel Mamadou Ndala près de Mazizi, le 2 janvier 2014.

Le véhicule calciné du colonel Mamadou Ndala près de Mazizi, le 2 janvier 2014.

Les audiences publiques débuteront le 1er octobre au Nord-Kivu

Début ce mercredi à Beni du procès très attendu des assassins présumés du colonel Mamadou Ndala.

Le 2 janvier dernier, ce haut-gradé congolais avait été tué dans des circonstances encore troubles.

Promu général de brigade à titre posthume, celui qui avait mené l’offensive victorieuse contre le M23, Mamadou Ndala était considéré comme un héros par les populations de l’Est de la RDC.

La Cour militaire de Béni s’apprête donc a jugé publiquement les accusés, dont bon nombre sont des militaires des FARDC.

Nicaise Kibel Bel'Oka est directeur du journal les Coulisses. Pour lui, "ce procès est très important pour la population qui veut que toute la lumière soit faite dans cette affaire."

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG