Liens d'accessibilité

Ouattara et Mahama discutent du tracé des fronitères sur la zone pétrolière conjointe


Le président du Ghana, John Dramani Mahama.

Le président du Ghana, John Dramani Mahama.

Aucune avancée notable n’a été constatée après la rencontre entre les présidents ivoirien et ghanéen indique mardi un communiqué conjoint.

Alassane Ouattara et John Dramani Mahama se sont rencontrés à Genève, sous la médiation de l'ex-secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, sur ce sujet qui oppose les deux pays depuis 2010.

Leurs discussions ont porté sur la délimitation de la frontière maritime entre leurs deux pays.

Le contentieux a éclaté après que le Ghana ait commencé à exploiter le pétrole dans le champ offshore de l'Ouest, à la limite avec la Côte d'Ivoire.

La découverte et l’exploitation du pétrole dans cette zone qui rapporte environ 100.000 barils par jour, est à l’origine du litige entre les deux pays, explique que un expert pétrolier ivoirien, Dominique Gnangoin.

La Côte d'Ivoire a réclamé le 2 mars dernier auprès du Tribunal international du droit de la mer (TIDM), la suspension par le Ghana "de toutes opérations d'exploration et d'exploitation pétrolières" dans une zone offshore que les deux pays se disputent.

Le TIDM a ordonné le 25 avril au Ghana de limiter son activité pétrolière dans une zone offshore dans l'attente d'un jugement sur le fond.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG