Liens d'accessibilité

Ouattara appelle à construire la Cote d'Ivoire dans la paix pour les générations futures


Ouattara appelle à construire la Cote d'Ivoire dans la paix pour les générations futures

Ouattara appelle à construire la Cote d'Ivoire dans la paix pour les générations futures

Le président ivoirien reconnu par la communauté internationale a appelé les partisans de Laurent Gbagbo à le rejoindre.

« Aujourd'hui, les forces républicaines de Côte d'Ivoire sont aux portes d'Abidjan », a déclaré Alassane Ouattara dans une allocution prononcée sur une chaîne de télévision qui lui est favorable. Il a également appelé les derniers partisans de Laurent Gbagbo à se rallier à lui pour éviter, selon lui, « de nouvelles souffrances aux populations ».

« Malgré de nombreux appels à M. Laurent Gbagbo et à ses proches pour un transfert pacifique du pouvoir, l'unique réponse à cette main tendue a été la violence », a-t-il dit dans une adresse à la Nation.

« Contre les miliciens et les mercenaires à la solde de M. Laurent Gbagbo », les Forces républicaines "ont décidé de rétablir la démocratie et de faire respecter le vote du peuple », a-t-il dit.

M. Ouattara a demandé aux soldats et aux officiers de se « mettre à la disposition du pays et de rejoindre ainsi la légalité ».

« Il est encore temps de rallier vos frères d'armes des Forces Républicaines. Le pays vous appelle », a-t-il ajouté.

« Pour la mémoire de nos pères fondateurs et pour les générations futures, nous devons ensemble, construire la Côte d'Ivoire dans la paix », a-t-il conclu.

Le régime de Laurent Gbagbo paraît menacé, après l'avancée des forces pro-Ouattara vers Abidjan et la fuite du chef d'état-major de l'armée fidèle à M. Gbagbo. Philippe Mangou a trouvé refuge avec sa famille chez l'ambassadeur sud-africain à Abidjan, selon un communiqué du ministère sud-africain des affaires étrangères.

Washington réagit aux événements en Cote d’Ivoire. Johnnie Carson, le secrétaire d'Etat adjoint chargé de l'Afrique dit que les forces de Laurent Gbagbo commencent à se désintégrer.

Lors d’une conférence de presse il a dit qu’il n était pas en mesure de prévoir quand viendra la fin pour Laurent Gbagbo. Mais il affirme qu’il a été fait état de désertions massives au sein de ces forces.

Il ajoute qu’il est toujours temps pour Laurent Gbagbo de se retirer du pouvoir et que lui et sa femme seront responsables si de graves violences éclatent.

XS
SM
MD
LG