Liens d'accessibilité

Orages, inondations et boue: au moins vingt morts à Skopje


Des voitures abandonnées sur l'autoroute, après les inondations qui ont tuées plus de 20 personnes, à Skopje, Macédoine, le 7 août 2016.

Des voitures abandonnées sur l'autoroute, après les inondations qui ont tuées plus de 20 personnes, à Skopje, Macédoine, le 7 août 2016.

Au moins vingt personnes sont mortes dans les faubourgs de Skopje, lors de violents orages samedi qui ont provoqué coulées de boue et inondations éclair dans la capitale macédonienne.

"Vingt personnes sont malheureusement mortes" dans ces intempéries, a déclaré à la presse Nikola Todorov, ministre de la Santé. Le gouvernement macédonien a décrété une situation d'urgence dans les quartiers de Skopje et Tetovo (nord-ouest) frappés par les intempéries.

Selon les premières informations, les victimes ont péri noyées.

Parmi les morts figure une petite fille de huit ans, dont le décès a été constaté à l'hôpital de Skopje, selon des sources hospitalières.

"J'étais dans ma voiture, dans le centre ville, lorsque subitement l'orage a éclaté et l'eau s'est mise à monter rapidement. C'était horrible. En roulant très lentement j'ai réussi à éviter le pire", raconte à l'AFP Gorgi Petrov, 55 ans.

Ces orages accompagnés de vents qui soufflaient à plus de 70 km/h ont particulièrement touché les faubourgs nord-est de la capitale macédonienne, provoquant des glissements de terrain et des coulées de boue. La majorité des victimes sont des habitants des villages de Smilkovci, Singelic, Stajkovci et Aracinovo, dans les faubourgs de Skopje.

"L'eau était partout, les meubles, la télé, le réfrigérateur flottaient dans la maison c'était un cauchemar", raconte Baze Spriovski, 43 ans, de Singelic, un des secteurs les plus touchés par les intempéries. Singelic était toujours privé d'électricité et de réseau internet dimanche en milieu de journée.

Les voitures emportées par les torrents et maculées de boue témoignaient de la violence des éléments.

En l'espace de deux heures, 93 litres d'eau par mètre carré sont tombés sur Skopje, soit la moyenne pour un mois d'août entier, selon l'Institut hydrométéorologique national. Plus de 800 impacts de foudre ont été relevés lors des deux premières heures de la tempête.

La pluie a commencé à tomber à 15H30 GMT samedi soir, pour ne s'arrêter que vers 07H30 GMT dimanche. Mais c'est dans la nuit que le pic de la tempête a été atteint.

Dans les faubourg sinistrés, l'eau a atteint 1,5 mètre de hauteur par endroit, selon les médias.

Appels à la prudence

L'armée et la police macédoniennes menaient dimanche des opérations de recherche de survivants ou d'autres victimes.

Une centaine de personnes ont été blessées, la plupart légèrement, selon les médias.

"C'est une catastrophe, nous n'avons jamais vécu une telle chose", a déclaré le maire de Skopje, Koce Trajanovski.

Les autorités municipales ont appelé la population à éviter de sortir dans les rues, et surtout de circuler en voiture, tant que la situation ne sera pas normalisée. Plusieurs artères de la capitale macédonienne ont été inondées.

La circulation sur l'autoroute périphérique, qui passe non loin des faubourgs sinistrés, a été interrompue.

La météo pour dimanche prévoit un temps instable en Macédoine et de possibles nouvelles averses, accompagnées de vents forts.

De violents orages se sont également abattus samedi soir sur la ville de Tetovo (nord-ouest) causant des dégâts matériels, mais sans faire de victime. Les intempéries ont en outre touché Ohrid, la station balnéaire située sur le lac du même nom dans le sud-ouest du pays.

Au printemps 2014, les Balkans avaient été touchés par les pires inondations depuis plus d'un siècle, les intempéries ayant causé la mort de 47 personnes en Serbie et en Bosnie. Au total 1,6 million de personnes avaient été affectées.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG