Liens d'accessibilité

Guinée : l’opposition s’inquiète au sujet des prochaines législatives


Le président guinéen Alpha Condé en visite à Paris, en mars 2011

Le président guinéen Alpha Condé en visite à Paris, en mars 2011

En Guinée, les intentions affichées par les nouveaux dirigeants concernant le processus électoral inquiètent l’opposition, d’autant plus que des législatives sont prévues d’ici la fin de l’année.

Les nouvelles autorités politiques souhaitent superviser les opérations électorales, une prérogative jusqu’ici réservée à la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Cet organe ne voit pas d’un bon œil la modification éventuelle des textes par décret

« Avant, c’est le ministre de l’Intérieur qui faisait les élections en République de Guinée, mais les partis politiques se sont battus pour avoir la CENI », a rappelé Thierno Seydou Bayo, chef du département information, communication et sensibilisation de la CENI.

XS
SM
MD
LG