Liens d'accessibilité

11 Ministres africains de la santé réunis à Accra pour tenter de contrer l’Ebola


Centre des Maladies Infectieuses à Entebbe, à environ 37 km au sud de la capitale ougandaise Kampala, le 2 août 2012.

Centre des Maladies Infectieuses à Entebbe, à environ 37 km au sud de la capitale ougandaise Kampala, le 2 août 2012.

L'OMS, qui a convoqué cette réunion d’urgence, appelle à une "réponse forte" pour contenir l'épidémie, en particulier aux frontières de la Guinée, de la Sierra Leone et du Libéria.

Le ministre de la santé de la Guinée est à Accra avec ses homologues de tous les pays voisins, ainsi que ceux de l'Ouganda et de la République démocratique du Congo, qui avaient été touchés par la fièvre hémorragique. La Guinée, épicentre de la maladie est le pays le plus touché avec 303 décès.

A la fin de leur rencontre de deux jours les ministres doivent adopter un plan de lutte contre la fièvre Ebola.

La maladie s’est propagée en Sierra Leone et au Libéria, où ont été signalées, au mois de juin, une forte augmentation des cas et décès causés par cette maladie hautement contagieuse.

L’épidémie d'Ebola s’est pour la première fois déclarée sur le continent en 1976 en RDC et avait fait 280 morts.

XS
SM
MD
LG