Liens d'accessibilité

Résolution sur la Crimée: véto de Moscou, abstention de Pékin


L'ambassadeur russe à l'Onu, Vitaly Churkin, vote contre la résolution déclarant invalide le futur référendum sur la Crimée. New York, le 15 mars 2014.

L'ambassadeur russe à l'Onu, Vitaly Churkin, vote contre la résolution déclarant invalide le futur référendum sur la Crimée. New York, le 15 mars 2014.

La Russie a mis son veto à une résolution dénonçant le référendum de dimanche en Crimée, et la Chine s'est abstenue, lors d'un vote samedi au Conseil de Sécurité.

Les 13 autres membres se sont prononcés pour la résolution, proposée par les Etats-Unis, défendant l'intégrité territoriale de l'Ukraine et dénonçant le référendum en Crimée.

La décision de la Chine de refuser de suivre la Russie pourrait indiquer un plus grand isolement de Moscou dans son soutien au référendum de demain.

Avant le vote de ce matin à New York, l'ambassadeur russe à l'ONU Vitali Tchourkine a déclaré qu’il n’y avait pas de doute que Moscou allait voter contre la mesure, l’estimant contraire aux principes du droit international.

Peu de temps après le vote, l'ambassadeur des Etats-Unis à l’Onu Samantha Power a déclaré qu'il y avait "une forte opposition" aux "actions dangereuses" de la Russie.

Demain, dimanche, quelques 1,5 million électeurs de la Crimée, province russophone autonome en Ukraine, sont appelés à se prononcer sur le rattachement de la région à la Russie.
XS
SM
MD
LG