Liens d'accessibilité

ONU : le Nigérien Sidikou nommé à la tête de la Monusco


Soldats de la Monusco à Goma, RDC.

Soldats de la Monusco à Goma, RDC.

L'ancien ministre nigérien des Affaires étrangères et ancien ambassadeur de son pays à l'ONU remplace à ce poste l'Allemand Martin Kobler qui termine son mandat.

Maman Sambo Sidikou dirige actuellement la mission de l'Union africaine en Somalie.

Ban Ki-moon a fait part de son intention dans une lettre au Conseil de sécurité de l'ONU et celui-ci n'a pas élevé d'objection, selon des diplomates.

La Monusco est la mission la plus nombreuse de l'ONU dans le monde avec près de 20.000 soldats et policiers.

Dans sa dernière intervention devant le Conseil de sécurité mercredi, M. Kobler a demandé à Kinshasa de garantir une campagne électorale équitable menant à des "élections crédibles" en novembre 2016.

Il a dénoncé "un nombre croissant de violations des droits de l'Homme liées au processus électoral, particulièrement à l'encontre du droit de rassemblement pacifique".

Aux termes de la constitution de la RDC, le président Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001, ne peut pas se représenter lors de la présidentielle.

L'opposition et une partie de la majorité l'accusent cependant de chercher à tout faire pour se maintenir au pouvoir, par exemple en retardant le scrutin.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG