Liens d'accessibilité

OMS: la « transmission intense » du virus à Ebola se poursuit en Afrique de l'Ouest


La transmission du virus à Ebola s'accélère (VOA)

La transmission du virus à Ebola s'accélère (VOA)

Le dernier bilan de l'épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola en Afrique de l'Ouest a été fixé mardi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à 2,296 morts - soit 200 décès de plus en seulement quatre jours.

En tout, quelques 4.300 cas d'Ebola ont été officiellement signalés dans cinq pays ouest-africains, ajoute l’agence onusienne. Près de la moitié de ces cas, et des décès, ont été recensés au Libéria. Un rapport de l'OMS sur la situation dans ce pays, publié lundi, a averti le nombre de nouveaux cas, « augmente de façon exponentielle » et que des milliers de nouveaux patients pourraient être signalés cours des trois prochaines semaines.

Selon l'OMS, « la transmission intense » de la maladie se poursuit également en Guinée et en Sierra Leone. Entre-temps, le quatrième américain à avoir contracté le virus à Ebola en Afrique de l'Ouest a été rapatrié aux États-Unis pour traitement.

Le malade, qui n’a pas été identifié, a été évacué par avion mardi et hospitalisé dans la ville d'Atlanta, à l'hôpital de l'université Emory. Le mois dernier, cet hôpital a traité avec succès deux travailleurs humanitaires qui avaient contracté le virus à Ebola au Libéria.

Un autre Américain victime de la maladie est toujours soigné dans l'Etat du Nebraska. Les médecins ont déclaré mardi que son état de santé s'améliore.

Les Etats-Unis ont promis mardi un nouvel appui financier pour soutenir la lutte contre le virus à Ebola en Afrique de l'Ouest. L'Agence américaine pour le développement international, l’USAID, a annoncé un don de 10 millions de dollars pour transporter et équiper une centaine de travailleurs de la santé de l'Union africaine (UA) qui seront déployés dans la région.


Les États-Unis ont déjà contribué une centaine de millions de dollars à la lutte contre l'épidémie d'Ebola.

XS
SM
MD
LG