Liens d'accessibilité

OMS : il faut faciliter les tests de VIH pour les adolescents


Selon l'Organisation mondiale de la santé, il est impératif d'aider les adolescents à se faire tester pour le VIH/Sida

Selon l'Organisation mondiale de la santé, il est impératif d'aider les adolescents à se faire tester pour le VIH/Sida

L'Organisation mondiale de la Santé ( OMS) affirme que seulement 10 % des jeunes hommes et 15 % des jeunes femmes en Afrique subsaharienne connaissent leur statut VIH . L'OMS suggère aux gouvernements sur le continent de revoir leurs législations pour faciliter les tests de VIH pour les adolescents.

Plus de 2 millions d'adolescents dont l’âge oscille entre 10 et 19 ans vivent avec le VIH dans le monde, dont environ 70 % en Afrique sub-saharienne. L'OMS affirme dans un rapport publié lundi que, malgré une baisse de 30 % dans le nombre total de décès liés au VIH au cours de la dernière décennie, ce nombre a augmenté de 50 % dans la tranche d'âge des adolescents au cours de cette même période.

Selon Craig McClure, qui est à la tête des programmes VIH du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), une plus grande attention doit être accordée aux adolescents quand il s'agit de tests et de soins du VIH.

« L’accent a été mis, au cours des dernières années, sur le renforcement du dépistage du VIH chez les femmes enceintes, en leur fournissant un traitement afin de protéger leur propre santé et prévenir la transmission à leurs bébés. Nous devons étendre ces efforts aux adolescents pour s'assurer que le droit des enfants de naître sans VIH se pérennise à l'âge adulte et qu’aussi les adolescents qui vivent avec le VIH aient accès aux traitements et aux soins qu'ils méritent », a dit M. McClure.

Selon le haut responsable de l'UNICEF, l'une des premières étapes est de s'assurer que davantage de jeunes connaissent leur statut.

Dans de nombreux pays d'Afrique subsaharienne, la loi empêche toute personne de moins de 18 ans de se faire dépister pour le VIH sans le consentement des parents.
M. McClure dénonce aussi un manque de services de dépistage du VIH et de conseil en faveur des jeunes dans toute l'Afrique subsaharienne, ou leurs insuffisances.
XS
SM
MD
LG