Liens d'accessibilité

L'OMS annonce la fin d'Ebola en Sierra Leone et l'arrêt de la transmission en Afrique de l'Ouest


Contrôle de température avant d'entrer à l'hôpital public Macauley de Freetown, en Sierra Leone, le 21 janvier 2016.

Contrôle de température avant d'entrer à l'hôpital public Macauley de Freetown, en Sierra Leone, le 21 janvier 2016.

La Sierra Leone avait été déclarée exempte de transmission le 7 novembre 2015, mais de nouveaux cas avaient été signalés par la suite en janvier.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé officiellement jeudi la fin du "récent épisode" du virus Ebola en Sierra Leone, ce qui met un terme à sa transmission en Afrique de l'Ouest.

"L'OMS se joint au gouvernement de Sierra Leone" pour annoncer "la fin du récent épisode de maladie à virus Ebola dans le pays", a indiqué l'agence onusienne dans un communiqué.

La Sierra Leone a atteint jeudi son 42e jour - deux fois la durée maximale d'incubation - depuis le second test négatif sur le dernier patient, a précisé l'OMS.

Le pays avait été déclaré exempt de transmission le 7 novembre 2015, mais de nouveaux cas avaient été signalés par la suite en janvier.

L'épidémie, commencée en décembre 2013 en Afrique de l'Ouest, la plus grave depuis l'identification du virus il y a 40 ans, a fait plus de 11.000 morts.

"L'OMS pense que toutes les chaînes originales de transmission dans la région ont été détectées et arrêtées", a indiqué l'OMS à l'AFP.

Mais l'institution continue de souligner que le risque de nouvelles flambées persistent en Sierra Leone, au Liberia et en Guinée, "en grande partie en raison de la persistance du virus chez les survivants".

La Guinée, premier pays touché par l'épidémie en 2013, a été déclarée exempte de transmission du virus Ebola le 29 décembre 2015 et, actuellement le pays s'achemine vers la fin de la période dite de "surveillance soutenue" de 90 jours qui devrait s'achever le 27 mars.

Concernant le Liberia, le pays a été déclaré exempt de transmission du virus Ebola une première fois en mai 2015, mais le virus a été réintroduit deux fois depuis, la dernière flambée ayant eu lieu en novembre dernier. Le 14 janvier, l'OMS a officiellement déclaré la fin de la flambée la plus récente au Liberia.

AFP

XS
SM
MD
LG