Liens d'accessibilité

OIT: la protection sociale, tributaire de la volonté politique


Dans la dernière édition de son « Rapport mondial sur la protection sociale 2014/15: bâtir la reprise économique, le développement inclusif et la justice sociale », l’Organisation internationale du Travail (OIT) se penche sur la question de savoir si les populations des différentes régions du monde manquent ou pas d’une protection sociale adéquate au moment où elle est le plus nécessaire.

Le nouveau rapport étudie les systèmes de protection sociale, la couverture, les prestations et les dépenses de sécurité sociale dans plus de 190 pays.




C’est pour constater qu’environ 39 % de la population mondiale sont privés de toute affiliation à un système ou dispositif de santé. Le nombre atteint plus de 90 % dans les pays à bas revenu, en majorité des pays d’Afrique subsaharienne. « L’OIT estime qu’il y a une pénurie de 10,3 millions de personnel de santé pour garantir des services de santé de qualité pour tous ceux qui en ont besoin. Malgré ces difficultés, certains pays – notamment la Thaïlande et l’Afrique du Sud – sont parvenus à une couverture de santé universelle en quelques années seulement, démontrant que c’était possible » affirme le rapport.

Néanmoins, comme un consensus existe entre les gouvernements et les organisations d’employeurs et de travailleurs de 185 pays sur la nécessité d’étendre la sécurité sociale, l’OIT rappelle qu’il ne manque qu’une « volonté politique pour que cela se concrétise. Une société moderne a les moyens de fournir une protection sociale », souligne l’OIT.
XS
SM
MD
LG