Liens d'accessibilité

OIAC : la Syrie a éliminé son équipement de production d’armes chimiques


L'inspection d'un site où auraient été utilisées des armes chimiques en Syrie

L'inspection d'un site où auraient été utilisées des armes chimiques en Syrie

A la veille de la date butoir de vendredi, 1er novembre, la Syrie a détruit, ou a rendu inopérant, le matériel de production et d'assemblage d'armes chimiques qu'elle avait déclaré. C’est ce qu’a annoncé jeudi l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

Par ailleurs, l’ONG de défense des droits humains, Amnesty International (AI), a publié jeudi un rapport appelant les voisins de la Syrie, en particulier la Jordanie, à veiller à ce que les réfugiés syriens puissent entrer librement dans ces pays et ne pas être refoulés de force dans leur pays.

Le groupe a salué les efforts déployés par les pays du Proche Orient pour accueillir les plus de 2 millions de personnes forcées de fuir les combats en Syrie, tout en reconnaissant le poids que ces réfugiés présentent pour les services publiques. Mais selon Amnesty, la Jordanie a mis en place des « restrictions non justifiées » sur les personnes autorisées à pénétrer dans le pays.

Le rapport d’AI appelle la communauté internationale à fournir une aide financière et un soutien technique aux pays qui accueillent des réfugiés syriens, et à offrir des possibilités accrues de réinsertion à l’étranger à ces réfugiés.

Par ailleurs, l’émissaire des Nations Unies (ONU) et de la Ligue arabe, Lakhdar Brahimi, poursuit sa visite en Syrie. Il devait participer à des réunions jeudi et vendredi avec l'opposition et des groupes de femmes. Il se rendra ensuite au Liban.
XS
SM
MD
LG