Liens d'accessibilité

OCDE: une croissance sans élan pour 2015


(VOA)

(VOA)

L'indicateur pour les seuls pays du G7 est inchangé à 100,3, indiquant également une dynamique de croissance stable.

PARIS (Reuters) - La dynamique de la croissance mondiale devrait se stabiliser et plusieurs grandes économies européennes, comme l'Allemagne, l'Italie ou la Grande-Bretagne, devraient perdre de l'élan tandis que la dégradation de l'économie russe devrait se poursuivre, a indiqué lundi l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Les indicateurs composites avancés de l'OCDE, conçus pour anticiper les points de retournement de l'activité, signalent en revanche une amélioration des perspectives au Japon et en Inde.

L'indicateur global pour la zone OCDE est ressorti à 100,5 en novembre contre 100,4 un mois auparavant, signalant une dynamique de croissance stable. Le seuil de 100 correspond à la tendance à long terme de l'activité économique.

L'indicateur pour les seuls pays du G7 est inchangé à 100,3, indiquant également une dynamique de croissance stable.

L'indicateur pour la zone euro confirme sa stabilisation à 100,6 depuis le mois d'août.

Il enregistre un recul de 0,1 point pour l'Allemagne et pour l'Italie à 99,5 et 101,0 respectivement tandis qu'il se redresse de 0,1 point pour la France à 100,3.

L'infléchissement pour la Grande-Bretagne se confirme (-0,1 point à 100,3) pour le quatrième mois consécutif et signale un ralentissement de la croissance.

La dynamique de croissance reste en revanche stable aux Etats-Unis (100,4).

Elle s'améliore au Japon en dépit d'un indicateur stable à 99,8 et s'affermit en Inde (+0,2 point à 99,5), souligne l'OCDE.

Une stabilisation de la dynamique de croissance est en revanche attendue en Chine (+0,1 point à 99,3) et au Brésil (inchangé à 99,3).

Une poursuite de la dégradation est anticipée en Russie où l'indicateur recule de 0,4 point à 99,8.

XS
SM
MD
LG