Liens d'accessibilité

Obama toujours populaire à l’étranger, moins dans les pays musulmans


Selon un sondage, le président Barack Obama reste populaire à l’étranger, mais connait encore un problème d’image dans les pays à majorité musulmane

Selon un sondage, le président Barack Obama reste populaire à l’étranger, mais connait encore un problème d’image dans les pays à majorité musulmane

Le chef de l’exécutif américain et les États-Unis connaissent encore un problème d’image dans les pays à majorité musulmane, selon un récent sondage réalisé à Washington.

Le président Barack Obama reste populaire à l’étranger, mais le chef de l’exécutif américain et les États-Unis connaissent encore un problème d’image dans les pays à majorité musulmane, selon un récent sondage réalisé à Washington.

Conduit auprès de 24 000 personnes dans 22 pays, ce sondage montre que la côte de popularité du président se maintient à un niveau appréciable.

« Notre UNE aujourd’hui est que le président Obama demeure très populaire dans la plupart des régions du monde, bien que sa côte de popularité ait considérablement baissé aux États-Unis, et cette popularité dans le monde sert l’image des États-Unis. L’image de l’Amérique demeure nettement plus positive en 2010 que sous le président George Bush », explique Andrew Kohut, président du Pew Research Center, un centre de recherche de Washington.

Le fameux discours du Caire du 6 juin 2009 au Monde musulman a contribué à propulser le soutien au président américain dans cette région, selon un sondage réalisé l’année dernière. Mais les musulmans, en général, ont déchanté depuis.

En Egypte, la confiance accordée à Mr. Obama a pris un coup. En chiffres : on est passé de 41% à 31 %. Au Pakistan, de 13 à 8%. M. Obama reste tout de même populaire au Nigéria, avec 77% d’opinions favorables contre 81% en 2009. En revanche sa côte de popularité reste intacte en Indonésie où il a passé son enfance.

Pour un bon nombre de musulmans interrogés, les États-Unis représentent une menace militaire qui agit de façon unilatérale. Quand à la manière de gérer le dossier iranien et la guerre en Irak, le M. Obama est noté en dessous de la moyenne par les musulmans sondés.
Mais selon Andrew Kohut, il y a pire. « Force est de constater que les mauvaises notes sont celles en rapport avec sa gestion du conflit israélo-palestinien », affirme l’expert. Par contre, la politique du président américain est mieux perçue en dehors du monde musulman, particulièrement en Europe occidentale. Les gens à l’étranger apprécient sa gestion de la crise économique mondiale, même s’ils se plaignent largement de l’état de l’économie.

Les experts soulignent également une particularité dans les sondages : Malgré les critiques formulées contre la politique et l’approche américaine sur la scène internationale, M. Obama et les États-Unis conservent une bonne image à l’étranger. Ce qui, rappellent-ils, n’était pas le cas sous l’administration Bush.

XS
SM
MD
LG