Liens d'accessibilité

Obama : Les conséquences de l’ouragan Irène « se feront sentir pendant un certain temps ».


Le président Obama a fait le point dimanche sur les dégâts causés par l'ouragan Irène. Il avait à ses côtés Janet Napolitano, secrétaire à la Sécurité intérieure, et Craig Fugate, responsable du Centre de coordination de la réponse d'urgence (FEMA).

Le président Obama a fait le point dimanche sur les dégâts causés par l'ouragan Irène. Il avait à ses côtés Janet Napolitano, secrétaire à la Sécurité intérieure, et Craig Fugate, responsable du Centre de coordination de la réponse d'urgence (FEMA).

Le pire n’a pas eu lieu, mais les pannes d’électricité et les inondations affectent des millions de personnes sur la côte Est des Etats-Unis.

L’ouragan reclassé en tempête tropicale a fait au moins 18 morts le long de la côte Est des Etats-Unis. Mais à Washington et à New York, prêtes au pire, les dégâts n’ont pas été aussi importants que prévus.

Le président Barack Obama n’en a pas moins averti que « ce n’est pas terminé », car il faut encore faire face aux pannes d'électricité et aux inondations qui continuent en raison de cours d'eau en crue après le passage d'Irène.

Quant au maire Michael Bloomberg, il avait demandé aux New-Yorkais de rester chez eux et ordonné l’évacuation de 370 000 personnes, une première dans l’histoire de la grande métropole. Pour la première fois aussi, le métro et les transports en commun étaient arrêtés, les aéroports fermés et plus de 10 000 vols ont été annulés.

XS
SM
MD
LG