Liens d'accessibilité

Le président Obama promet de ne pas abandonner l’Afghanistan


Le président Obama répondant aux questions de la VOA le 22 juin 2011

Le président Obama répondant aux questions de la VOA le 22 juin 2011

Dans une interview accordée à la Voix de l’Amérique, le leader américain parle aussi de la nécessité d’une entente politique avec les insurgés - les Talibans - qui luttent contre les forces afghanes et occidentales.

“Le plan de retrait des troupes américaines ne veut pas dire que les Etats-Unis vont abandonner l’Afghanistan,” déclare le président Barack Obama dans une interview accordée à la Voix de l’Amérique. Le leader américain, qui recevait notre collègue André De Nesnera à la Maison-Blanche, a souligné qu’en dépit du retrait graduel de 33.000 soldats durant les 14 prochains mois, les Etats-Unis garderont plus du double de cet effectif en Afghanistan.

Si les Américains jouent un rôle moins prépondérant en Afghanistan, cela prouve, selon le président, que les Afghans sont en train d’assumer, petit à petit, davantage de responsabilités. “Les Afghans sont maintenant en train de défendre leur patrie et mourir pour elle,” a ajouté M. Obama. Il a fait remarquer, plus loin, que le départ progressif des troupes américaines enverra un signal aux Afghans pour leur dire, “c’est votre pays, en fin de compte, et vous devrez prendre vos responsabilités.”

Le président Hamid Karzai (à droite) critique souvent la mission dirigée par l'OTAN

Le président Hamid Karzai (à droite) critique souvent la mission dirigée par l'OTAN

Le président Obama admet l’existence de tensions dans ses relations avec son homologue afghan Hamid Karzai, qui a souvent critiqué les opérations des USA et de l’OTAN dans son pays. Cependant, insiste M. Obama, l’intérêt supérieur de M. Karzai est de s’assurer que l’Afghanistan ne redevienne “un abri sûr pour les terroristes” et que la Constitution afghane soit respectée. De tels objectifs sont parfaitement en accord avec les intérêts des Etats-Unis, a dit Barack Obama.

Dans cette interview accordée à la Voix de l’Amérique, le locataire de la Maison-Blanche a repris certains thèmes qu’il avait abordés en d’autres occasions, par exemple la nécessité d’une entente politique avec les insurgés—les Talibans-- qui luttent contre les forces afghanes et occidentales. Si les militants respectent la constitution de l’Afghanistan et cessent d’utiliser la violence comme moyen d’accès au pouvoir politique, dit le président Obama, il existe “une forte possibilité” pour que les Afghans éprouvent finalement un soulagement après 30 années de guerre.

XS
SM
MD
LG