Liens d'accessibilité

Obama va demander au Congrès d’autoriser les frappes contre l'EI


Barack Obama rencontre vendredi les dirigeants du Congrès (AP)

Barack Obama rencontre vendredi les dirigeants du Congrès (AP)

Le président américain va demander une autorisation spécifique pour les frappes aériennes de la coalition menée par les Etats-Unis contre les militants de l'Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie.

Le président américain Barack Obama rencontre vendredi les dirigeants du Congrès. A cette occasion, il va leur demander une autorisation spécifique pour les frappes aériennes de la coalition menée par les Etats-Unis contre les militants de l'Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie.

Quand Barack Obama a annoncé la campagne aérienne contre les insurgés en septembre, il a eu recours à la même autorisation du Congrès qu’avait utilisée l’ex-président républicain George W. Bush pour lancer des représailles contre le réseau terroriste Al-Qaïda après les attaques de septembre 2001 aux Etats-Unis.

Lors de sa conférence de presse cette semaine, M. Obama a déclaré qu’il est temps « d’ajuster et de mettre à jour » cette mesure afin de l’adapter aux combats d’aujourd’hui plutôt qu’à ceux d’hier. L’armée américaine a besoin du soutien de la Maison- Blanche et du Congrès, a souligné le président.

« Le monde a besoin de savoir que nous sommes unis derrière cet effort, et les hommes et les femmes de nos forces armées méritent notre soutien clair et unifié », a-t-il déclaré.

L'Observatoire syrien pour les droits de l'homme (OSDH) affirme que la coalition a ciblé cette semaine deux groupes militants extrémistes en Syrie - dont le Front Nusra- qui ne dépendent pas de l’EI.

Le groupe d'insurgés islamistes pur et dur Ahrar ash-Sham a été visé jeudi pour la première fois le long de la frontière turque, a indiqué l’OSDH.

XS
SM
MD
LG