Liens d'accessibilité

Dix-huit pays africains conviés par Obama à célébrer le cinquantenaire de la décolonisation


Selon des responsables de l’administration américaine, les festivités auront lieu début août. Le président compte également inviter de jeunes dirigeants de chaque pays pour encourager la transition vers une nouvelle génération en Afrique.

Le président Barack Obama a invité 18 dirigeants africains aux États-Unis pour célébrer le cinquantaine de la décolonisation de leurs pays.

Selon plusieurs hauts responsables de l’administration américaine, les festivités auront lieu début août. Le président compte également inviter de jeunes dirigeants de chaque pays pour encourager la transition vers une nouvelle génération en Afrique.

Les discussions lors de ce sommet porteront entre autre sur les cinquante années écoulées depuis l’accession à l’indépendance, et les principaux défis qui restent à surmonter, notamment, la sécurité alimentaire, le développement, la santé et les conflits armés.

M. Obama a lancé cette invitation à Toronto, où il assiste aux sommets du G8 et du G20, lors d’une rencontre avec 6 dirigeants africains. Il leur a confié que son père, un Kenyan qui avait réalisé ses études aux États-Unis, faisait partie de l’une des premières générations d’Africains à s’être rendues dans ce pays dans l’espoir de pouvoir forger un nouvel avenir pour le continent africain.

XS
SM
MD
LG