Liens d'accessibilité

Le président Obama demande aux dirigeants soudanais d’arrêter les combats


Le président Obama demande aux dirigeants soudanais d’arrêter les combats

Le président Obama demande aux dirigeants soudanais d’arrêter les combats

Dans un message enregistré remis à la Voix de l’Amérique, le chef de l’exécutif s’est adressé directement au peuple soudanais et à ses dirigeants.

M. Obama a déclaré que les combats doivent cesser au Sud-Kordofan : « Il n'y a aucune solution militaire. Les dirigeants du Soudan et du Sud-Soudan doivent assumer leurs responsabilités. Le gouvernement du Soudan doit empêcher que cette crise ne s’exacerbe en cessant ses actions militaires immédiatement, y compris les bombardements aériens, les déplacements forcés et les campagnes d'intimidation », a dit le président américain.

Mardi, les Nations-Unies ont décrit « les souffrances immenses » des civils du Sud-Kordofan en raison des frappes aériennes des forces de Khartoum dans cette région frontalière du Sud-Soudan.

Les dirigeants soudanais doivent comprendre que leur comportement aura des conséquences, a poursuivi le président Obama : « Aujourd’hui, je veux parler directement aux dirigeants soudanais. Vous devez savoir que si vous respectez vos obligations et optez pour la paix, les Etats-Unis prendront les mesures auxquelles ils se sont engagés en vue de la normalisation des relations. Toutefois, ceux qui rejettent les engagements pris auprès de la communauté internationale seront confrontés à davantage de pressions et à l’isolement, et ils seront tenus responsables de leurs actes », a dit Barack Obama.

Et d’ajouter que les Etats-Unis sont profondément préoccupés par la crise actuelle dans la région méridionale du Soudan, y compris les combats signalés dans l’état du Sud-Kordofan et les attaques contre les civils. Les troupes de Khartoum affrontent les milices du Sud-Soudan dans cette région depuis plus d’une semaine et selon l’ONU, des avions de Khartoum ont lâché onze bombes sur cette zone mardi. Les forces du nord ont également pris le contrôle de la région d’Abyei, que se disputent Khartoum et le Sud-Soudan.

Selon le président américain, les négociations en cours en Ethiopie montrent le chemin de la paix. Faisant allusion à la proclamation de l’indépendance du Sud-Soudan, prévue le 9 juillet, il a noté que trop de progrès ont été réalisés pour qu’on se permette un échec. M. Obama a précisé que les Etats-Unis travaillent de concert avec leurs alliés et partenaires pour mettre fin à la violence et protéger les civils innocents au Soudan.

XS
SM
MD
LG