Liens d'accessibilité

Obama : si l'Iran triche, "le monde le saura"


Barack Obama s'exprimant depuis les jardins de la Maison-Blanche, 2 avril 2015.

Barack Obama s'exprimant depuis les jardins de la Maison-Blanche, 2 avril 2015.

Le president américain s'est exprime après l'annonce de l'accord préliminaire conclu entre l'Iran et les grandes puissances concernant le nucléaire iranien

"Si l'Iran triche, le monde le saura. Avec cet accord, l'Iran va être plus inspecté que n'importe quel autre pays dans le monde", a déclaré M. Obama, ajoutant toutefois que "le travail n'est pas fini". Le président américain a également indiqué que la voie diplomatique "est de loin la meilleure" pour régler la question du nucléaire iranien et "offre une solution plus complète et durable".

Selon John Kerry, le secrétaire d'Etat américain, les stocks d'uranium enrichi de l'Iran seront réduits de 98% pendant quinze ans.

Le président américain Barack Obama a indiqué qu'il allait téléphoner au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, après l'annonce jeudi d'un accord trouvé par les négociateurs à Lausanne.

Il a également indiqué avoir appelé le roi Salmane Ben Abdel Aziz d'Arabie saoudite, et a annoncé la tenue d'un sommet avec les pays du Golfe à Camp David, aux Etats-Unis, au printemps.

Jointe par VOA Afrique, Azadeh Kian-Thiebaut estime que "les deux parties sont gagnantes".

"L'Iran peut continuer à enrichir de l'uranium à 3,5 % et lève des sanctions internationales qui pèsent lourdement sur l'économie iranienne. D'un autre côté, les grandes puissances obtiennent l'assurance que l'Iran ne poursuit pas un programme militaire grâce à des inspections", selon cette chercheuse de l'université Paris-Diderot.

XS
SM
MD
LG