Liens d'accessibilité

Obama réclame 3,7 milliards de dollars pour répondre à l'immigration illicite


Un migrant du Honduras cherchant à gagner les Etats-Unis (Photo Reuters)

Un migrant du Honduras cherchant à gagner les Etats-Unis (Photo Reuters)

Le président Barack Obama a demandé mardi au Congrès une enveloppe de 3,7 milliards de dollars pour répondre à une crise de l'immigration, des dizaines de milliers d'enfants non accompagnés originaires d'Amérique centrale ayant franchi illégalement la frontière. Les services américains d'immigration sont submergés, ne parvenant plus à satisfaire aux besoins de ces jeunes.

Dans une lettre mardi au président de la Chambre des représentants, John Boehner, M. Obama a déclaré que cet argent permettra de renforcer la surveillance aérienne et d’appliquer d’autres mesures à la frontière, tout en offrant des soins de santé aux petits migrants. Du personnel supplémentaire sera embauché par les instances judiciaires pour s'assurer que les dossiers des sans-papiers soient traités équitablement et rapidement.

Obama demande au Congrès de donner séparément au secrétaire à la Sécurité intérieure, Jeh Johnson, des pouvoirs accrus pour accélérer le processus de renvoi des mineurs sans-papiers dans leur pays d’origine. Le président réclame également des peines plus sévères pour les passeurs qui se spécialisent dans le transport d’enfants et autres « migrants vulnérables ».

M. Obama se rend au Texas mercredi, pour discuter de la crise avec des responsables locaux, même s’il ne compte pas visiter la frontière avec le Mexique.

La majorité des plus de 50 000 enfants qui ont traversé la frontière illégalement depuis octobre 2013 sont originaires du Guatemala, El Salvador et Honduras. Beaucoup d'entre eux cherchent à échapper à la pauvreté et à la violence dans leur pays, mais ils ont également été attirés aux États-Unis par de fausses rumeurs selon lesquelles ils seraient autorisés à rester.

XS
SM
MD
LG