Liens d'accessibilité

Obama propose des moyens militaires américains contre le virus à Ebola


Si l’on ne fait pas le nécessaire maintenant, l'épidémie pourrait se répandre à travers l’Afrique et le reste du monde, a averti Barack Obama (AP)

Si l’on ne fait pas le nécessaire maintenant, l'épidémie pourrait se répandre à travers l’Afrique et le reste du monde, a averti Barack Obama (AP)

Le président Barack Obama affirme que l'armée américaine contribuera à la lutte contre le virus à Ebola, qui a coûté la vie à plus de 2.000 personnes en Afrique de l'Ouest.

S'exprimant sur la chaine de télévision NBC, M. Obama a déclaré que des moyens militaires américains seront nécessaires pour aider à déployer des unités de mise en quarantaine et des équipements, et pour assurer la sécurité des travailleurs de la santé internationaux. Les États-Unis doivent faire de la flambée de fièvre à virus Ebola une priorité de sécurité nationale, a-t-il ajouté. Il faudra des mois pour contrôler l’épidémie, et si l’on ne fait pas le nécessaire maintenant, elle pourrait se répandre à travers l’Afrique et le reste du monde, a-t-il averti.

Entre-temps, les autorités sierra-léonaises ont ordonné à la population de rester chez elle pendant trois jours ce mois-ci dans le cadre d'une nouvelle tentative pour enrayer la propagation du virus à Ebola. Un porte-parole du gouvernement a déclaré samedi que les gens ne seront pas autorisés à quitter leurs maisons du 18 au 21 septembre.

L’ONG Médecins sans Frontières (MSF) a critiqué la mesure, estimant qu'elle pourrait inciter des malades à cacher leur état. Les experts ont déclaré à plusieurs reprises que les mises en quarantaine ou la fermeture des frontières ne permettent pas de contrôler le virus à Ebola. Ils préconisent le dépistage et le traitement immédiat des patients soupçonnés de souffrir du virus.

XS
SM
MD
LG