Liens d'accessibilité

Obama offre soutien et réconfort aux victimes de la tornade


Un enfant est retiré des décombres de l'école primaire de Plaza Towers à Moore, Oklahoma, lundi 20 mai 2013.

Un enfant est retiré des décombres de l'école primaire de Plaza Towers à Moore, Oklahoma, lundi 20 mai 2013.

M. Obama s’est adressé à la nation, mardi 21 mai 2013, après une réunion avec son équipe responsable des situations d’urgence.

C’est l’une des pires catastrophes naturelles aux Etats-Unis d’après le président Barack Obama qui a donné une conférence de presse mardi matin, à Washington. Il a assuré que le gouvernement fédéral n’épargnera aucun effort pour aider les autorités locales et les victimes de la catastrophe.

"Il y a des maisons et des écoles à reconstruire, des commerces et des hôpitaux à rouvrir. Il y a des parents à consoler, des secouristes à réconforter, et bien sûr des enfants effrayés qui auront besoin de notre amour et de notre attention continus”.

M. Obama s’est adressé à la nation après une réunion avec son équipe responsable des situations d’urgence, dont la Secrétaire au département de la sécurité intérieure Janet Napolitano et d’autres hauts responsables de la Maison Blanche.

Il a annoncé que le directeur de FEMA, l’Agence Fédérale de gestion des urgences, est déjà en route pour l’Oklahoma pour coordonner les efforts sur place.

Le président s’est aussi entretenu avec la gouverneure de l’Oklahoma, Mary Fallin, et le maire de Moore et leur a donné des assurances selon lesquelles le gouvernement fédéral leur fournira toutes les ressources dont ils auront besoin pour se remettre de la catastrophe.

Il a ajouté que le peuple d’Oklahoma n’est pas seul dans cette épreuve car toute la nation américaine est avec lui, et prie pour lui. M. Obama a demandé à ses concitoyens qui veulent aider de contacter la Croix-Rouge américaine.

La veille, le président avait déclaré « zone sinistrée » la région, libérant ainsi des fonds pour aider les secteurs affectés et les victimes.

Idriss Fall a recueilli le témoignage d’un Africain vivant dans la zone sinistrée. George Bakulu, professeur d’anthologie à Oklahoma State University, explique que « c’est difficile à voir. » Il explique que « jusqu’à présent il y a encore des personnes dans les décombres. »


La météo nationale a évalué la tornade à une force EF-4 sur l'échelle de grandeur pour les tornades. Seule celle de Joplin, en 2011 dans le Missouri, avait eu des effets plus dévastateurs avec 161 morts. C’est la seconde tornade à frapper Moore depuis 1999.

Les tornades, touchent fréquemment les plaines de l’Oklahoma, mais rarement les zones habitées comme ça a été le cas lundi.
Pour Wassila Thiaw de NOAA, l’agence américaine responsable de l'étude de l’océan et de l'atmosphère « l’air sec qui vient du Mexique, converge avec l’air humide et chaud du Golfe de Mexique (…)», avec d’autres facteurs, cela peut se transformer en tornade.

XS
SM
MD
LG