Liens d'accessibilité

Obama nomme une nouvelle ministre de la Santé


L'annonce par Barack Obama (au c.) de la démission de Kathleen Sebelius (à g.) et la nomination de Sylvia Mathews Burwell au poste de secrétaire à la Santé

L'annonce par Barack Obama (au c.) de la démission de Kathleen Sebelius (à g.) et la nomination de Sylvia Mathews Burwell au poste de secrétaire à la Santé

Le Président américain Barack Obama a annoncé vendredi la nomination de Sylvia Mathews Burwell à la tête du département de la Santé, pour remplacer Kathleen Sebelius, qui a démissionné jeudi.

La démission de Mme Sebelius, qui était en poste depuis cinq ans, est intervenue une semaine après la clôture des inscriptions au programme d'assurance santé privée instauré dans le cadre de la réforme du système de protection sociale, un programme surnommé l' « Obamacare ».

Cette réforme a été marquée par de nombreux problèmes techniques, qui ont limité l'accès de millions de personnes au site internet gouvernemental, ouvert fin 2013 pour les inscriptions. Les républicains ont fait de l'Obamacare l'une de leurs cibles favorites, et les difficultés rencontrées par le programme leur ont fourni de nombreux arguments.

La plupart des républicains réclamaient depuis des mois la démission de la ministre de la Santé. Le président Obama l’avait publiquement soutenue, mais de toute évidence, sa patience n’était pas illimitée. Mme Sebelius s’était fait remarquer par son absence la semaine dernière, lors de l’annonce par le chef de l'exécutif que l’opération de souscription à une assurance santé était finalement un succès inattendu, avec quelques sept millions d’inscriptions. Ce chiffre avait largement dépassé les prévisions de l’administration.

La remplaçante de Mme Sebelius était jusqu’à présent directrice du Bureau de la Gestion et du Budget. Ancienne gouverneure du Kansas, Mme Sebelius avait été pressentie comme colistière lors de la présidentielle de 2008.
XS
SM
MD
LG