Liens d'accessibilité

Obama: les Etats-Unis ont une « mission sacrée » de prendre soin des anciens combattants.


Barack Obama a été consterné par les allégations portées contre le ministère des Anciens combattants

Barack Obama a été consterné par les allégations portées contre le ministère des Anciens combattants

Le président américain Barack Obama, qui est confronté à un scandale au ministère des Anciens combattants (U.S. Department of Veterans Affairs), a rappelé samedi que les Etats-Unis ont une « mission sacrée » de prendre soin de leurs anciens combattants.

Il s’exprimait alors que le pays s’apprête à célébrer lundi le « Memorial Day », la Journée du souvenir, l’occasion pour les Américains d’honorer ceux qui sont morts pour la patrie. Dans son allocution radiophonique hebdomadaire, M. Obama a déclaré que le pays doit redoubler d’efforts pour s'assurer que les anciens combattants obtiennent les opportunités et les avantages auxquels ils ont droit.

M. Obama est confronté à des pressions croissantes, suite à des allégations selon lesquelles de nombreux hôpitaux militaires font attendre les anciens combattants – parfois pendant des mois – avant de leur accorder un rendez-vous avec un médecin. Un hôpital militaire de Phoenix, dans l’Arizona, serait allé jusqu’à mettre en place tout un système afin de dissimuler la longueur des listes d'attente. Les allégations étant que ces retards auraient à ce jour coûté la vie à une quarantaine de patients.

Convoqué au Congrès, le secrétaire aux Anciens combattants, le général à la retraite Eric Shinseki, s’est vu accusé d'essayer d'étouffer le scandale, ce qu’il a fermement démenti. De nombreux républicains ont appelé à la démission du ministre, ancien combattant de la guerre du Vietnam.

Dans leur propre discours radiophonique samedi, les républicains ont évoqué des projets sur la gestion de l’eau. Une législation adoptée par le Congrès cette semaine et qui montre, a fait valoir le député Bill Shuster de Pennsylvanie, que le parti se focalise sur l'emploi et la prise de responsabilité du gouvernement.
XS
SM
MD
LG