Liens d'accessibilité

Obama: les Américains, unis face à l'EIIL


On ne saurait parler de guerre menée par les Etats-Unis contre l’EIIL, mais d'un combat mené « par le monde contre l’EIIL », a dit Barack Obama

On ne saurait parler de guerre menée par les Etats-Unis contre l’EIIL, mais d'un combat mené « par le monde contre l’EIIL », a dit Barack Obama

Les États-Unis continuent de diriger leurs « amis et alliés » dans le cadre de la stratégie visant à « humilier et finalement détruire » les djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), a déclaré samedi le président

Dans son allocution radiophonique hebdomadaire, le chef de l’exécutif a noté que les militants « représentent une menace pour le peuple irakien, la Syrie et l’ensemble du Moyen-Orient ». Si on les laisse à eux-mêmes, a-t-il poursuivi, « ils peuvent représenter une menace croissante pour les Etats-Unis ».

M. Obama a fait valoir que les législateurs des deux partis – républicain et démocrate – aussi bien à la Chambre des représentants qu’au, Sénat ont voté cette semaine son projet de loi visant à permettre aux troupes américaines de former des combattants de l'opposition syrienne pour mieux lutter contre l’EIIL en Syrie. Pour le président américain, c’est un « signal fort » au reste du monde, que les Etats-Unis « sont unis dans faire face à ce danger ».

M. Obama a réitéré que les troupes américaines ne s’impliqueraient pas dans «une autre guerre terrestre en Irak », ou en Syrie. Les Etats-Unis cherchent seulement à aider leurs partenaires à « assurer l'avenir de leur propre pays », a-t-il dit. On ne saurait parler de guerre menée par les Etats-Unis contre l’EIIL. Il s’agit plutôt d’un combat « mené par les gens de la région contre l’EIIL », mené « par le monde contre l’EIIL ».

XS
SM
MD
LG