Liens d'accessibilité

Obama: le secteur de l'éducation a été lourdement pénalisé


Pour Barack Obama, le Congrès n'a rien fait pour préserver les emplois dans le secteur de l'éducation

Pour Barack Obama, le Congrès n'a rien fait pour préserver les emplois dans le secteur de l'éducation

Quelques 300 000 emplois d'enseignants ont disparu alors que les républicains veulent alléger la fiscalité pour les nantis, accuse le président.

Dans son allocution hebdomadaire à la radio et sur internet, le président Barack Obama a déclaré que 300 000 emplois ont disparu dans le secteur de l’éducation depuis 2009, et que le Congrès américain n’a rien fait pour remédier à cette situation. Ces emplois ont été éliminés principalement en raison de réductions budgétaires à l'échelon fédéral et au niveau local.

Le président a fait valoir que presque tous les républicains au Congrès ont rejeté son projet de loi sur l’emploi qui aurait permis de réembaucher les enseignants et empêché des licenciements supplémentaires. A la place, ces républicains ont voté un programme économique visant à accorder des allégements fiscaux aux millionnaires et milliardaires, a-t-il ajouté.

La Maison-Blanche a lancé des initiatives pour améliorer les écoles, y compris des investissements dans des programmes de mathématiques et de sciences, tout en renforçant l'aide financière à des millions d'étudiants, a fait valoir le chef de l’exécutif.

Donnant la réplique à M. Obama au nom des républicains, la député Vicky Hartzler du Missouri a critiqué le président et les démocrates pour n’avoir pas rétabli des programmes d’aide aux exploitants agricoles, alors que le pays connait sa pire sècheresse en 25 ans.

La nouvelle loi agricole a été adoptée par la Chambre des représentants, mais le Sénat n’a pas voté sur la mesure avant de se placer en congé pour le mois d’août.
XS
SM
MD
LG