Liens d'accessibilité

Obama justifie la collecte de données mobiles personnelles


Barack Obama, défendant la politique de son gouvernement sur la collecte de données mobiles personnelles

Barack Obama, défendant la politique de son gouvernement sur la collecte de données mobiles personnelles

Le président Barack Obama s’est exprimé vendredi sur le scandale au sujet des relevés téléphoniques et l’accès aux serveurs de groupes informatiques.

« Pour résumer, vous avez ici 2 programmes autorisés à l’origine par le Congrès, et à plusieurs reprises par la suite » a fait valoir le chef de l’exécutif. « Des majorités bipartisanes les ont approuvés. Des briefings sont donnés continuellement au Congrès sur la manière dont ces programmes sont appliqués, et ils sont constamment supervisés par des juges fédéraux », a-t-il poursuivi.

Le président Obama a également souligné que ces programmes ont aidé à empêcher des actes terroristes. Il n’est pas possible, a-t-il ajouté, d’avoir « 100% de sécurité », « 100% de vie privée » et « zéro désagrément ». Il s’est voulu rassurant, disant que ces programmes de surveillance ne s’appliquent pas aux citoyens américains ou aux personnes vivant aux Etats-Unis.

Bien que le président ait appelé à des compromis « modestes » entre sécurité et vie privée, d’aucuns s’inquiètent des conséquences de ces programmes sur les protections garanties par le 4è amendement de la Constitution.
XS
SM
MD
LG