Liens d'accessibilité

Visite de Hu Jintao à Washington : les présidents américain et chinois mettent l’accent sur la coopération bilatérale


Le couple présidentiel américain accueille le président Hu Jintao pour un dîner d'Etat à la Maison-Blanche.

Le couple présidentiel américain accueille le président Hu Jintao pour un dîner d'Etat à la Maison-Blanche.

Barack Obama et Hu Jintao, ont souligné la nécessité pour leurs pays de renforcer la coopération bilatérale en dépit de leurs divergences sur des questions comme le commerce ou les droits de l’homme. Les deux leaders l’ont déclaré mercredi lors d’une conférence de presse conjointe.

En déclarant que beaucoup restait à faire en Chine en matière de droits humains, le président chinois Hu Jintao a fait une rare concession.

Malgré les protestations des activistes et de certains parlementaires américains au sujet de cette question sensible concernant la Chine, Monsieur Hu a été reçu en grande pompe par le président Obama.

Ce dernier n’en a pas moins adopté une position ferme sur la question des droits de l’homme, appelant la Chine à honorer les droits universels : « L’histoire nous a montré que les sociétés sont plus harmonieuses, les pays sont plus prospères et le monde est plus juste quand les droits et devoirs de toutes les nations et de tous les peuples sont respectés, y compris les droits universels de tout être humain. »

Et le dirigeant chinois d’acquiescer : « La Chine est encore confrontée à de nombreux défis d’ordre économique et social en matière de développement, et beaucoup reste à faire dans le domaine des droits humains. »

Monsieur Obama a par ailleurs rappelé que les Etats-Unis encourageaient la Chine à dialoguer avec le Dalai Lama. Quant aux tensions dans la péninsule coréenne, les deux hommes se sont accordés à dire que la Corée du Nord devait éviter d’autres provocations.

Tout reconnaissant leurs divergences en matière de droits de l’homme, de commerce et de politique monétaire, les deux dirigeants ont insisté sur l’importance de la coopération entre la chine et les Etats-Unis.

Barack Obama a reconnu qu’il était dans l’intérêt des deux nations de coopérer sur divers plans. Il a toutefois rappelé que la Chine devait faire un effort pour ajuster sa monnaie sous-évaluée, afin de rétablir l’équilibre commercial entre les deux puissances.

Des dizaines de marchés ont été conclus entre les deux pays, a dit le chef de l’exécutif américain, précisant qu’ils permettront aux Etats-Unis d’augmenter leurs exportations de plus de 45 milliards de dollars. Il a ajouté que les investissements chinois dans le pays augmenteraient également de plusieurs milliards de dollars.

Le dirigeant chinois, qui a dit à la presse cette semaine ne voir aucune raison de modifier sa politique monétaire, doit rencontrer jeudi des leaders du Congrès américain, avant de partir pour Chicago, où il a l’intention de vanter les liens culturels entre la Chine et les Etats-Unis.


XS
SM
MD
LG