Liens d'accessibilité

Obama et Merkel font front commun face à Moscou


Barack Obama et Angela Merkel vendredi à la Maison Blanche

Barack Obama et Angela Merkel vendredi à la Maison Blanche

Le président Barack Obama et la chancelière allemande Angela Merkel ont fait front commun vendredi contre la Russie, avertissant Moscou que de nouvelles sanctions tomberaient si Moscou ne fait pas le nécessaire pour trouver une solution diplomatique à la crise en Ukraine.

Les deux dirigeants se sont retrouvés à la Maison Blanche, quelques jours après les États-Unis et l'Union européenne (UE) eurent imposé une nouvelle série de sanctions contre la Russie.

Si les dirigeants russes continuent à déstabiliser l’est de l'Ukraine, a averti M. Obama, l’UE et les États-Unis s’accorderont rapidement sur des mesures supplémentaires, dont des sanctions à la fois diplomatiques et économiques.

Mme Merkel a souligné que certes, ni les États-Unis, ni l'Allemagne ne souhaitent en arriver là, mais que dans le cas contraire, leur décision serait « inéluctable». Aux Russes de choisir la voie à suivre.

Le gouvernement ukrainien a tenu les engagements pris à Genève, dans le cadre de l’accord censé mettre fin à l’escalade de la violence dans l’Est de l’Ukraine, a dit M. Obama. La Russie doit faire de même.

Le chef de l'exécutif a condamné les violences perpétrées par les militants pro-russes, qualifiant leur détention de sept observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) de « honteuse » et « inexcusable ». Il a appelé la Russie à œuvrer pour qu’ils soient remis en liberté immédiatement.
XS
SM
MD
LG