Liens d'accessibilité

Obama espère que Trump "tiendra tête" à la Russie


Le président sortant des Etats-Unis Barack Obama s’entretient avec son successeur Donald Trump au Bureau Ovale de la Maison Blanche, à Washington, 10 novembre 2016.

Le président sortant des Etats-Unis Barack Obama s’entretient avec son successeur Donald Trump au Bureau Ovale de la Maison Blanche, à Washington, 10 novembre 2016.

Le président américain a déclaré jeudi espérer que son successeur Donald Trump "tiendra tête" à la Russie en cas de nécessité.

Barack Obama a affirmé souhaiter que Donald Trump ne cherche pas à tout prix à trouver des compromis avec Moscou.

Il a fait la déclaration depuis Berlin, en Allemagne, où il effectue son dernier voyage comme chef de l'Etat des Etats-Unis.

"J'espère que le président élu aura la volonté de tenir tête à la Russie lorsqu'elle ne respecte pas nos valeurs et les normes internationales", a déclaré M. Obama lors d'une conférence de presse commune avec la chancelière Angela Merkel à Berlin.

"Le président-élu ne va pas suivre exactement notre approche mais mon espoir est qu'il ne prenne pas une approche de +Realpolitik+", passant par des "deals avec la Russie" qui "arrangent" les Etats-Unis sur le moment mais provoquent des dégâts collatéraux importants.

M. Obama a cité la "violation des normes internationales", le risque de rendre "des pays plus petits vulnérables" ou de créer "des problèmes sur le long terme dans des régions comme la Syrie".

"C'est un sujet sur lequel nous aurons plus d'informations au fur et à mesure que le président-élu composera son équipe", a estimé M. Obama.

Il a dans ce contexte de nouveau plaidé pour le maintien des sanctions existantes contre la Russie au sujet de l'Ukraine, jusqu'à ce que l'accord de paix de Minsk soit appliqué.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG