Liens d'accessibilité

Egypte : Obama appelle à la mise en place immédiate d’un gouvernement intérimaire


Le président Obama parlant de la nécessité d'une transition en Egypte

Le président Obama parlant de la nécessité d'une transition en Egypte

M. Obama a condamné les violences persistantes entre partisans du président Moubarak et manifestants hostiles au rais. Toutefois, il a dit que les Etats-Unis sont encouragés par la revenue dont a fait montre le gouvernement égyptien vendredi.

Le président Barack Obama a appelé le régime du président Moubarak à amorcer immédiatement « une transition substantielle » à travers la mise en place d'un gouvernement intérimaire. « L’avenir de l’Egypte doit être déterminé par le peuple », a déclaré le chef de l’exécutif américain, vendredi, lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre canadien Stephen Harper, à Washington.

M. Obama a condamné les violences persistantes entre partisans du président Moubarak et manifestants hostiles au raïs. Toutefois, il a dit que les Etats-Unis sont encouragés par la retenue dont a fait montre le gouvernement égyptien, vendredi.

Robert Guibbs, porte-parole de la Maison-Blanche

Robert Guibbs, porte-parole de la Maison-Blanche

Le président Moubarak doit faire de réels et légitimes efforts pour engager des négociations avec les groupes hors du gouvernement, a déclaré, de son côté, Robert Gibbs, porte-parole de la Maison-Blanche. Sans mesures concrètes et sans négociations directes, l’instabilité s’accroîtra probablement, a-t-il souligné. Selon M. Gibbs, la crise égyptienne ne peut-être résolue que par les Egyptiens eux-mêmes, et l’issue ne saurait être déterminée par les Etats-Unis.

L’administration Obama est en pourparlers avec des officiels égyptiens sur une proposition visant à inciter le président égyptien à démissionner immédiatement, ont indiqué des responsables américains. Sous un tel scénario, le raïs transfèrerait tous les pouvoirs à un gouvernement de transition, qui serait dirigé par le vice-président Omar Suleiman, avec le soutien de l’armée.

Les manifestants anti-Moubarak au Caire

Les manifestants anti-Moubarak au Caire

Selon les responsables américains, qui ont requis l’anonymat, la proposition prévoit une large ouverture du gouvernement intérimaire à tous les groupes d’opposition, y compris l’organisation interdite des Frères musulmans. Ce gouvernement doit œuvrer en vue d'ouvrir le système électoral égyptien afin d’assurer que les élections de septembre prochain soient libres, transparentes et équitables.

XS
SM
MD
LG