Liens d'accessibilité

Obama demande plus de 6 milliards au Congrès pour lutter contre l'Ebola


Le président Barack Obama (à g.), conférant avec ses conseillers en matière de santé, sur la crise suscitée par l'épidémie d'Ebola

Le président Barack Obama (à g.), conférant avec ses conseillers en matière de santé, sur la crise suscitée par l'épidémie d'Ebola

Le président Barack Obama a demandé au Congrès américain près de 6,2 milliards de dollars de fonds d'urgence pour combattre l'épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola en Afrique de l'Ouest, et pour protéger les États-Unis contre toute propagation du virus.

En réponse à cette demande, le président de la Chambre des représentants, John Boehner, a déclaré que le Congrès étudiera la requête de l’administration.

La Maison Blanche a précisé rechercher 4,5 milliards de dollars pour une réponse immédiate à la maladie mortelle et 1,5 milliard de dollars en fonds de réserve pour parer à d’autres éventualités.

Cette requête coïncide avec un nouveau rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), indiquant un ralentissement des nouveaux cas d'Ebola cette semaine au Liberia, alors qu’on signale environ le même nombre de cas que la semaine dernière en Guinée, et une augmentation du nombre des malades en Sierra Leone.

La Banque mondiale, en coordination les Nations Unies (ONU), a annoncé la mobilisation d’environ 1 milliard de dollars pour les trois pays les plus touchés par l'épidémie d'Ebola : la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone. Cette aide financière est destinée à accélérer le déploiement de travailleurs de la santé étrangers dans ces pays.

XS
SM
MD
LG