Liens d'accessibilité

Obama autorise l'envoi de 450 soldats supplémentaires en Irak (Maison Blanche)


Barack Obama

Barack Obama

Les soldats US iront en Irak pour renforcer les troupes irakiennes qui essaient de reprendre Ramadi, la capitale de la province d'Anbar, tombée le mois dernier aux mains du groupe Etat islamique

Les formateurs supplémentaires devraient s’ajouter aux 3100 militaires américains déjà en Irak. Le président américain Barack Obama continue cependant à exclure l'envoi de troupes au sol de retour en Irak après leur retrait en 2011.

Les Etats-Unis auraient ouvrir un nouveau site de formation à al-Taqqadum, une base aérienne du désert qui servait autrefois d'une base militaire américaine. Une annonce de la Maison Blanche sur la question était attendue mercredi après-midi.

Le président a reconnu plus tôt cette semaine que, même après le lancement depuis Septembre de 4400 attaques aériennes contre des positions de l'Etat islamique en Irak et en Syrie, les Etats-Unis n'ont pas élaboré une "stratégie complète" avec le gouvernement irakien pour former plus des troupes de Bagdad, surtout des ressortissants sunnites considérés comme clé pour reprendre Ramadi.

XS
SM
MD
LG