Liens d'accessibilité

Obama met le cap sur la région Asie-Pacifique


Obama met le cap sur la région Asie-Pacifique

Obama met le cap sur la région Asie-Pacifique

Selon les observateurs, le président Obama profitera de cette tournée pour, entre autres, rassurer les alliés des États-Unis sur l’intention de Washington de continuer à jouer un rôle majeur dans la région et servir de contrepoids à l’influence grandissante de Pékin.

Le président américain Barack Obama décolle de Washington ce vendredi pour une tournée de neuf jours où il cherchera à renforcer les liens existant entre Washington et cette puissance économique croissante qu’est la région Asie-Pacifique.

Sa première étape sera le forum économique Asie-Pacifique qui se tient, cette année, à Honolulu, Hawaï, l’endroit qui l’a vu naître. Au programme de cette visite : des discussions sur la création d’une zone de libre-échange incluant les États-Unis et huit nations de la région-- l’Australie, Brunei, le Chili, la Malaisie, la Nouvelle Zélande, le Pérou, Singapour et le Vietnam.

Quelques heures avant le départ du leader américain, le Premier ministre japonais, Yoshihiko Noda, a annoncé la participation de son pays à des pourparlers sur l’entrée du Japon dans cet accord commercial. Cela pourrait amener d’autres puissances régionales, la Chine par exemple, à se joindre aux discussions.

Honolulu, première escale dans la tournée du président Obama (photo du 8 novembre 2011)

Honolulu, première escale dans la tournée du président Obama (photo du 8 novembre 2011)

Après une brève escale en Australie, Barack Obama visitera, pour la seconde fois depuis son accession au pouvoir, l’Indonésie, un pays où il a passé plusieurs années dans son enfance. Pendant cette visite, il deviendra le premier président américain à assister au Sommet de l’Asie de l‘Est, sur l’île touristique de Bali.

Selon les observateurs, le président Obama profitera aussi de cette tournée pour rassurer les alliés des États-Unis sur l’intention de Washington de continuer à jouer un rôle majeur dans la région et servir de contrepoids à l’influence grandissante de Pékin.

XS
SM
MD
LG