Liens d'accessibilité

Obama dénonce le « cancer de l’extrémisme violent »


Aux Nations-Unies, le président Barack Obama a souligné qu'il faut mettre fin au «cancer de l'extrémisme violent » (AP)

Aux Nations-Unies, le président Barack Obama a souligné qu'il faut mettre fin au «cancer de l'extrémisme violent » (AP)

Le président Barack Obama a exhorté les dirigeants internationaux à se joindre à lui pour « humilier et détruire » l'Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie.

Dans un discours mercredi devant l'Assemblée générale des Nations-Unies (ONU) à New York, M. Obama a déclaré que l'EI terrorise des innocents en Irak et en Syrie en procédant à des décapitations, en abattant des enfants, en jetant des corps dans des fosses communes, et en affamant les minorités religieuses.

Le président américain a appelé le monde, et en particulier les communautés musulmanes à rejeter « avec force » l'idéologie de l'EI et d’Al-Qaïda. Il faut mettre fin au «cancer de l'extrémisme violent », a-t-il estimé.

M. Obama a également dénoncé « l'agression russe » en Ukraine, la Russie tentant de remettre en question, à son avis, « l'ordre établi après la guerre ».
En outre, il a appelé à un effort mondial accru pour contenir l'épidémie à virus Ebola qui a fait des milliers de morts en Afrique de l'Ouest.

Auparavant, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait ouvert l'Assemblée générale en disant que les groupes extrémistes sont une menace claire pour les droits humains et la communauté internationale.

Dans son discours, le président Obama a déclaré que les Etats-Unis n’hésiteront jamais à défendre leurs intérêts ou la « promesse » de la déclaration des droits de l'homme des Nations Unies – à savoir que la paix est la présence d'une vie meilleure, et non pas seulement l'absence de guerre.

Les Américains continueront à œuvrer pour résoudre leurs problèmes, à se battre pour leurs idéaux, et à s’autocritiquer quand ils s’avèreront incapables de résoudre un problème, a souligné le chef de l’exécutif américain. Les Etats-Unis étudient leurs différences « à travers l'espace ouvert de la démocratie, dans le respect de la primauté du droit et un lieu pour les gens de chaque race et religion ».

XS
SM
MD
LG