Liens d'accessibilité

Elections américaines : Barack Obama et les démocrates mettent les bouchées doubles


Le président Obama dans une usine de fabrication de batteries à Menomonee Falls, dans le Wisconsin, en août dernier

Le président Obama dans une usine de fabrication de batteries à Menomonee Falls, dans le Wisconsin, en août dernier

Lors de sa tournée de quatre jours dans cinq états de l’Ouest des Etats-Unis la semaine dernière, le chef de l’exécutif a cherché à mobiliser les jeunes qui avaient assuré sa victoire lors de la présidentielle de 2008.

A une semaine des élections de mi-mandat. Le président Barack Obama et son équipe multiplient les initiatives pour mobiliser l’électorat démocrate. Au terme d’une tournée de quatre jours dans l'Ouest des États-Unis, le président Barack Obama est resté sur l’offensive ce week-end, avertissant dans son allocution radiodiffusée hebdomadaire que si les républicains s’emparent de la majorité au Congrès le 2 novembre, ils chercheront à défaire ses réformes.

Le président Obama

Le président Obama

Les républicains visent notamment les mesures prises pour mettre Wall Street au pas et protéger les Américains contre des pratiques financières abusives, dont les hypothèques risquées. Les contribuables ne seraient plus acculés à laisser injecter des milliards de dollars dans le secteur bancaire pour le sauver de ses excès, a fait valoir le président Obama.

Lors de sa tournée de quatre jours dans cinq états de l’Ouest des Etats-Unis la semaine dernière, le chef de l’exécutif a cherché à mobiliser les jeunes qui avaient assuré sa victoire lors de la présidentielle de 2008. « Vous pouvez vous inscrire sur les registres électoraux à n’importe quel moment entre aujourd’hui et le 2 novembre. Vous n’avez aucune excuse. Parce que si tous ceux qui ont lutté pour le changement en 2008 votent en 2010, alors le gouverneur Mark Dayton remportera cette élection », a-t-il dit à des étudiants du Minnesota.

Parmi les autres escales du président : Las Vegas dans le Nevada, où M. Obama a fait campagne pour le chef de la majorité au Sénat, Harry Reid, dont le siège est brigué par un membre du Tea Party, Sharron Angle.

La présidente de la Chambre, la démocrate Nancy Pelosi

La présidente de la Chambre, la démocrate Nancy Pelosi

Pour le président américain, il est clair que les Etats-Unis ressemblent à une voiture que se disputent deux conducteurs : les démocrates qui veulent avancer, et les républicains qui cherchent à faire marche arrière. « C’est très drôle de dire ça. Mais quand on se dirige droit vers un précipice, on ne veut pas garder la voiture en troisième vitesse », rétorque le sénateur républicain John Thune du Dakota du Sud. Son parti estime que les démocrates vont certes de l’avant, mais dans la mauvaise direction.

Michael Steele, président national du parti républicain, en campagne en Californie contre Mme Pelosi

Michael Steele, président national du parti républicain, en campagne en Californie contre Mme Pelosi

Les derniers sondages restent favorables aux républicains, qui pourraient remporter la majorité à la chambre des représentants, même si les choses s’annoncent moins bien pour eux au sénat.

De son côté, le président Obama compte redoubler d’efforts dans les huit prochains jours : il est attendu cette semaine dans les Etats du Rhodes Island, de Pennsylvanie, de l’Illinois et de l’Ohio, où il fera campagne pour les candidats démocrates.

A lire aussi

XS
SM
MD
LG